Les Vert·e·s d’Ollon saluent l’engagement de leur commune en matière de gestion des déchets sur les pistes de ski, mais regrettent la non-entrée en matière du Conseil sur le Plan Climat

Soirée en demi-teinte pour les Vert·e·s d’Ollon et le climat. Lors de sa séance du 10 décembre 2021, le Conseil Communal s’est notamment prononcé sur deux objets déposés par les Vert·e·s d’Ollon.

Le premier objet, adopté à la quasi-unanimité, portait sur le postulat du conseiller communal vert Léonard FARINE. Celui-ci demandait à la Municipalité de se pencher sur l’amélioration de la gestion des déchets et l’élimination de la vaisselle jetable sur le domaine skiable pour la prochaine saison d’hiver. Nous nous réjouissons du large soutien qu’a rencontré ce postulat et qui reflète bien l’importance accordée par nos concitoyens et concitoyennes à une gestion durable du domaine skiable.

C’est donc avec d’autant plus de regrets que les Vert·e·s d’Ollon prennent acte du refus du Conseil Communal, à une courte majorité, d’entrer en matière sur le plan climat communal déposé par le conseiller communal vert Emmanuel ESTOPPEY. L’intervention d’un ténor du PLR boyard enjoignant à refuser cet objet plonge les Vert·e·s dans la perplexité. En effet, le PLR s’est activement engagé en faveur de l’environnement durant sa campagne et les plans climats cantonaux ont été soutenus et promus par Christelle LUISIER BRODARD (PLR) au Conseil d’État. Cet objet tout comme le postulat précédent avaient de plus été étudiés en commissions qui les avaient favorablement reçus.

Ces résultats mitigés renforcent notre volonté de nous engager, aujourd’hui plus que jamais, pour qu’Ollon continue de s’attaquer proactivement aux effets du réchauffement climatique. Nous formons le vœu que le reste du corps politique dépasse les querelles partisanes et comprenne enfin que ces actions sont loin d’être un renoncement mais constituent au contraire une formidable source d’opportunités pour le développement futur de la commune. Opportunités qu’il convient de saisir dès à présent si l’on souhaite traverser et non subir de plein fouet les effets de la crise climatique.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :